AGENCEPULSI.COM

Contactez-nous pour vos projets de conseil en communication, web, création graphique, création de contenu et motion design !

Appelez-nous au 03 26 47 09 34. 
 

En savoir plus

Actualités

  • 04
  • Mai
  • 2020

Votre site e-commerce, maintenant

Arnaud
La crise sanitaire a dévoilé combien il est important de pouvoir s’appuyer sur un site de commande à distance Nos solutions, simples d’utilisation, permettent de maintenir l’activité de vente et mettre en place un sytème de drive ou de vente à distance. Vous possédez déjà un site web ? Nous pouvons le transformer en site e-commerce (sous réserve de compatibilité technique avec notre système de commerce online). Vous souhaitez créer un site e-commerce directement Appelez-nous afin d’examiner vos besoins concrets. Nous procéderons à une étude de votre secteur d’activité et nous vous proposerons une solution adaptée à vos besoins. Comment ça marche ? Notre solution e-commerce permet de mettre en ligne rapidement un catalogue de produits avec la possibilité pour l’internaute de les commander et de les payer en ligne. Le paiement peut se faire par Pay pal, ou autre système de paiement en ligne, mais nous pouvons aussi ajouter un module de e-paiement fourni par votre banque. Le calcul des frais de port se fait automatiquement sur le site après que nous ayons renseigné un certain nombre de paramètres à déterminer ensemble. Vous pourrez mettre à jour et gérer seul votre site e-commerce. Nous accompagnons nos clients dans la maitrise de leur site par le biais de formations ou de maintenance à distance. Combien ça coute ? Nous ne proposons pas de sites e-commerce sur un prix forfaitaire de type “pack”. Nous examinons votre projet pour vous apporter la réponse la plus adaptée. Et le référencement du site ? Notre solution e-commerce parmi la plus performante du marché permet de créer un code web qui soit le plus adapté à la lecture par les robots des moteurs de recherche. Nous pouvons y adjoindre une communication spécifique sur les réseaux sociaux ou par le biais d’influenceurs. Ne vous laissez plus surprendre, investissez dans l’avenir. Contactez nous pour un devis gratuit et sans engagement . Cliquez ici Ou appelez-nous au 06 31 98 57 30
  • 19
  • Avr
  • 2020

Faut il continuer de communiquer...

Arnaud
Une crise sans précédent Nous vivons un épisode historique, humainement dramatique, avec des répercussions catastrophiques pour l’économie. Tout, ou quasiment, s’est arrêté brutalement et les perspectives sont extrêmement sombres. Une date de déconfinement a été avancée mais on ne sait pas quelles en seront les modalités exactes et le rythme. Bref, nous avons encore quelques semaines (voire mois) de crise devant nous. Face à ce constat, faut-il ne plus communiquer pendant la crise du Covid 19 ? La réponse est simple : communiquer est indispensable ! Compte tenu du confinement, c’est évidemment la communication digitale qui devient essentielle (sites web, réseaux sociaux, e-mailings). Les entreprises qui avaient un dispositif de communication digitale opérationnel avant la crise ont d’ailleurs pu en tirer le maximum d’avantages en conservant quasi intact le lien avec leurs communautés numériques. Voici quelques conseils simples à mettre en place rapidement si ce n’est pas déjà fait avec 3 objectifs précis :  > Garder le lien avec votre communauté : clients, fournisseurs et prospects > Renforcer de manière qualitative votre image > Créer les conditions d’une bonne reprise de l’activité Une chose est sûre et le sera de plus en plus : la communication n’est pas là que pour générer des ventes. Elle est nécessaire afin de créer du lien, construire une notoriété et une image. Et enfin, proposer une expérience à notre communauté pour la mobiliser. Quelques points à rapidement mettre en place • Donnez de vos nouvelles. Publiez régulièrement des actus. C’est valable tout le temps mais en ce moment c’est primordial car les internautes confinés sont plus disponibles et vous devez montrer que vous existez toujours et opérationnels coté communication. Vous allez nous dire : « Ok, mais quelles actualités publiées puisque tout est au ralenti ? ». En fait, il y a toujours quelque chose à publier, ne serait-ce que sur votre organisation actuelle ou vos nouveaux horaires. Si vous êtes fermés, c’est peut-être le moment de prendre le temps de présenter vos passions professionnelles, l’histoire de l’entreprise, votre équipe, vos produits… • Positivez. La situation est déjà très angoissante : un peu de positif ne peut pas faire de mal. Communiquez des informations positives à votre communauté (mais toujours vraies, attention aux fake news !). Soyez solidaires avec les personnes âgées, les soignant-e-s ou d’autres travailleurs exposés, donnez des idées d’activités pour vaincre l’ennui du confinement. Soyez dans l’empathie avec votre communauté. Tout cela vous permettra aussi d’alimenter le point précédent : l’actualité ! • Donnez envie. Vos produits sont les meilleurs, votre équipe est la plus performante ? Aujourd’hui, vous avez enfin le temps de le montrer et d’expliquer pourquoi vous êtes passionné-e-s par votre travail. Ce dialogue vrai que vous allez mettre en place va donner envie à votre communauté de mieux vous connaitre. C’est une expérience que vous leur proposez et pas un simple rapport commercial. • Soyez présents et réactifs. Cette communication, ces « prises de paroles », sont autant d’occasions d’occuper l’esprit de vos clients lorsque une envie ou un besoin se fera ressentir. Et attention, sachez que si ce n’est pas vous qui le faites ce sera votre concurrent. Soyez donc présents mais sans être intrusifs. Le juste dosage est compliqué à trouver mais les retours de votre communauté vous indiqueront aussi ce qui fonctionne, ou pas. Vérifier régulièrement vos mails et Message Privés sur les réseaux et répondez de manière bienveillante même aux sollicitations qui peuvent paraitre « saugrenues ». • Préparez la reprise. Aujourd’hui nous sommes tous un peu KO debout face à cette crise mais demain sera un autre jour. Le confinement va se terminer et la reprise va s’amorcer. C’est dès maintenant que vous devez envisager cette reprise en vous posant les bonnes questions : comment, quels produits mettre en avant, quels nouveaux services, quelle nouvelle organisation, quel nouveau positionnement… Cette période étrange est aussi l’occasion de réfléchir à votre identité, à la réinventer ou au moins à la repenser et à la formaliser. Nous ne devons pas sortir de cette crise comme nous y sommes entrés. Evidemment, tout ceci n’est qu’indicatif et à chaque secteur d’activité, chaque entreprise ou commerce correspond des problématiques spécifiques. Mais ce sont des indications qui peuvent vous guider dans votre communication « de crise » mais aussi pour préparer une reprise qui sera déterminante. Vous l’avez compris, vos outils de communication digitaux sont déterminants. Si vous souhaitez faire un point sur la mise en place d’un nouveau site web, un site de e-commerce ou une stratégie de communication sur les réseaux sociaux, nous sommes à votre disposition. Prenez soin de vous et à bientôt.
  • 08
  • Avr
  • 2020

Eye tracking

Arnaud
Comment les internautes lisent les pages web ou comment capter et conserver l’attention ! Une étude de l’institut Nielsen Norman Group vient d’être publiée concernant les comportements de lecture des pages web par les internautes. La technique utilisée est celle de l’eye tracking est un équipement de suivi oculaire qui permet de mesurer le mouvement des yeux et donc de comprendre les schémas de lecture : ce que les gens lisent et ne lisent pas et comment ils survolent une page web. Comprendre les comportements pour en tirer profit Pour les  professionnels de la communication il est très important de savoir comment les internautes abordent une page web. Comprendre les modèles de lecture permet de mieux maitriser les mises en page, les contenus et donc atteindre plus rapidement les objectifs de communication !  Des internautes à la lecture paresseuse Cette étude réalisée depuis 13 ans montre que des « constantes » demeurent mais que ces dernières années ont vu émerger de nouvelles formes de lecture. Tout d’abord il apparait que les internautes ne lisent pas tous les mots d’une page mais utilisent une technique de « numérisation » visuelle de la page comme un scanner. Certain-e-s diront que c’est une recherche d’efficacité et d’autres que c’est une paresse intellectuelle. (mais c’est un autre débat) Il existe plusieurs modèles de « numérisation » des pages qui dépendent des individus mais aussi de leurs objectifs de lecture, de la mise en page et du contenu de la page. Pour plus d’infos je vous invite à lire l’étude concernant ce sujet ici : https://www.nngroup.com/articles/text-scanning-patterns-eyetracking/ Les habitudes de lecture des pages web en 2020 Les études de l’institut Nielsen s’appuient sur plusieurs études (qualitatives et quantitatives) réalisées depuis 2006 concernant plusieurs centaines de personnes dans plusieurs pays. NB : Les « schémas de lecture » des pages  web sont similaires d’un pays et d’une culture à l’autre. Depuis 2006, le format « responsive » s’est largement imposé (le fait que le site s’adapte à l’écran et permet donc une lecture sur smartphone par exemple). Il apparait que les internautes traitent souvent les informations de la page selon le modèle de la tondeuse à gazon (de haut en bas et de gauche à droite) mais ceci est valable quand les informations sur la page ne présentent pas de modèles plus complexe alternant « texte et image ». Dans ce cas la lecture se faire en zig-zag et fait extrêmement important : une plus-value est accordée à certaines images quand elles ont une valeur informationnelle. Ces dernières années de nouveaux éléments de contenus sont apparus sur les sites et ont gagné en popularité. • Tableaux (comme les tableaux de comparaison de produits) • Citations et annonces • Contenus générés par des utilisateurs Ces éléments correspondent à l’évolution de l’utilisation du web par les internautes. De la même manière les citations en milieu de page attirent l’œil mais ont tendance à perturber la lecture en faisant perdre le fil de celle-ci. Comment améliorer la mise en page de son site web ? Cette étude scientifique permet de dégager les grandes tendances de lecture des pages web : Une page de site web doit être à la fois attrayante visuellement, facile à lire et permettre à l’internaute une lecture à plusieurs niveaux.  Dans tous les cas ces quelques critères sont à respecter Utiliser des niveaux de lecture clairs : titres, sous-titre, corps de texte (le bon respect de cette hiérarchisation permet aussi une « prime » au référencement). Attirer l’attention du lecteur par du contenu percutant (sous forme de titre et sous titres) Hiérarchiser l’information et accompagner la lecture en utilisation du vocabulaire simple et des phrases construites correctement. Mettre en forme vos pages de manière agréable et aérée en prenant en compte la tendance à la numérisation opérée par les internautes. Utiliser des images esthétiques mais aussi à forte valeur informationnelle (une image vaut mieux qu’un discours) Vous souhaitez aller plus loin ? Vous pouvez lire l’étude complète en la commandant ici Nous sommes à votre disposition pour discuter de vos besoins en communication digitale, nous répondrons avec plaisir à vos questions et nous étudierons vos projets.
  • 02
  • Avr
  • 2020

Arnaud
soignez votre e-réputation La e-réputation c’est ce que l’on connait de vous par le web.   Cela implique donc ce que vous produisez mais aussi ce que vous ne produisez pas. Chacune de vos « prises de parole » sur le web contribue à construire cette e-réputation.    Chaque chose qui est dite sur vous et qui est référencé par les moteurs de recherche contribue aussi à bâtir celle-ci, en bien ou en mal…   Les consommateurs font énormément de recherche sur le web et encore plus pendant cette période de confinement.   Votre e-réputation est donc primordiale. Elle va donner, ou pas, envie aux internautes d’aller plus loin avec vous.   N’est il pas temps de réfléchir à votre e-réputation ?   Nous vous proposons de réaliser un petit bilan de celle-ci et de vous proposer des pistes d’amélioration.Contactez-nous au 06 31 98 57 30
  • 25
  • Mar
  • 2020

Arnaud
En Italie 🇮🇹, des patients malades du Covid-19 sont-ils équipés de respirateurs fabriqués à partir de masques de plongée Decathlon ? Les posts se multiplient sur les réseaux à propos de cette nouvelle plutôt étonnante. La réponse est : OUI Cette innovation qui sauve des vies est le fruit d’une collaboration entre des médecins italiens et l’entreprise Isinnova, basée à Brecia, dans le nord de l’Italie.La société isinnova explique très bien sur son site web comment cette rencontre s’est opérée https://www.isinnova.it/easy-covid19/ Ceci illustre parfaitement comment l’intelligence humaine, combinant solidarité et progrès technique peut arriver à faire des miracles.L’impression 3D permet de répondre rapidement et LOCALEMENT à des demandes de créations d’outils ou d’objets très spécifiques en petites quantités. L’impression 3 D n’en est qu’à ses balbutiements et constituera surement la révolution “industrielle” du XXIé siècle.
Consulter toutes les actualités

Références