Conseil en communication

Parlez le même langage que vos clients …

Japanese Kitchen In Brixton, London

En savoir plus

Création graphique

Épurée, chic et efficace

Photo : Musée d’Art contemporain de Barcelone

En savoir plus

Communication digitale

Donnez une autre dimension à votre communication

En savoir plus

Formation

Pas de panique, formez-vous !

Photo : Poste de secours, Gruissan plage

En savoir plus

Référencement

allez à l’essentiel, soyez efficaces !

Abbaye de Fontevraud

En savoir plus

Motion Design

Animez votre communication

Crédit : Bruce NAUMAN, Tate Modern, London

En savoir plus

Maxi Format

La communication en Grand

Street Art in Berlin

En savoir plus

Actualités

  • 16
  • Fév
  • 2018

Les chiffres...

Lucile
En janvier dernier, le SRI (Syndicat des Régies Internet), PwC (PricewaterhouseCoopers, entreprise spécialisée dans les audits) et l’UDECAM (l’Union Des Entreprises de Conseil et Achat Média) nous livraient les résultats de la 19ème édition de l’observatoire de l’e-pub pour l’année 2017. L’agence Pulsi vous livre les chiffres clés à retenir sur le marché de la publicité online Il faut savoir que le marché de la publicité web est en forte hausse, principalement grâce au réseau Search de Google et également grâce aux réseaux sociaux. Montant du marché global de la publicité digitale en France en 2017 : 4,1 milliards d’euros (3,7 milliards en 2016) Montant du display en France en 2017 : 1 450 millions d’euros (une définition du Display ici) Le marché publicitaire digital en forte croissance En 2017, le marché de la publicité sur le web a dépassé les 4 milliards d’euros de bénéfices. Les entreprises dégagent désormais plus de budget dans le digital que dans des spots TV ou dans des encarts dans la presse. En effet, le ciblage est extrêmement fin, les statistiques très précises, il est possible de faire du reciblage publicitaire… A noter : le marché de la publicité digitale était le seul marché de la publicité en croissance en 2017. Facebook et Google en tête chez les annonceurs Le search (+8%) continue sa forte croissance, notamment grâce au mobile : +21% et dépasse les 2 milliards d’euros de recettes. Le display est également en forte hausse avec 1,45 milliards d’euros de bénéfices en 2017. Le search et le social représentent à eux deux plus des 3/4 du marché (Facebook et Google principalement). Sur mobile, cet écart est encore plus flagrant: Facebook et Google concentrent 90% du marché de la pub digitale. La vidéo Du côté des formats, la vidéo est le champion toutes catégories de 2017 puisqu’elle représente 39% des investissements, et surtout grâce au mobile. En effet, pour la première fois, les dépenses publicitaires sur la vidéo mobile ont été plus nombreuses que les dépenses publicitaires sur la vidéo desktop en 2017 (46% VS 43%). [/one-half]
Google AdWords erreurs fréquentes
  • 07
  • Fév
  • 2018

Google AdWords...

Coraline
L’agence Pulsi vous explique pourquoi vos campagnes sont inutiles (ou presque). Pourquoi votre campagne Google AdWords ne fonctionne-t-elle pas ? Si vous êtes novice dans le domaine de la publicité sur le web, il est fort possible que vous ayez laissé Google vous guider dans le choix de vos mots-clés. A tort. En effet, Google a tout intérêt à ce que vous suiviez ses recommandations sans réfléchir. Par exemple, Google vous incitera fortement à choisir des mots clés très larges qui déclencheront vos annonces à un public qui ne recherche pas vos produits. Des astuces existent pour éviter ceci. Autre point primordial : avant d’investir le premier euro dans une campagne sur Google AdWords, il vous faut réfléchir à cette campagne et fixer des objectifs précis. Où souhaitez-vous apparaître ? Qui désirez-vous atteindre ? Comment allez-vous mesurer votre campagne ? En effet, un campagne bien réfléchie en amont est essentielle. Mais il vous faut également mesurer l’impact de vos campagnes en créant des « conversions ». Savoir qu’un certain nombre de personnes a cliqué sur votre annonce dans les résultats de recherche Google est une chose, mais connaître le pourcentage d’internautes qui ont généré un achat est bien plus intéressant. Une autre erreur peut vous être fatale : si la page sur laquelle arrivent les internautes après avoir cliqué sur votre annonce dans Google ne correspond pas aux mots-clés qu’ils ont tapé ni même au texte de votre annonce, votre score de qualité baissera et vous serez pénalisé par Google. Le budget est également compliqué à appréhender. On pense souvent à tort pouvoir créer une petite campagne, juste pour tester. Certes, AdWords peut être un formidable outil pour vous permettre d’être visible, mais il peut aussi être un piège si on choisit mal sa stratégie. L’erreur typique serait de vouloir apparaître partout sans avoir le budget adapté. De plus, si votre budget est trop faible, il vous sera impossible d’avoir assez de statistiques et donc de pouvoir optimiser sérieusement votre campagne. Heureusement, l’agence Pulsi est là pour vous guider et vous conseiller sur vos campagnes AdWords, alors n’hésitez pas à nous contacter ! [/one-half]
  • 24
  • Jan
  • 2018

L’Agence Pulsi...

Lucile
Cette année, l’Agence Pulsi vous présente ses voeux en vidéo. Support tendance en 2017, la vidéo devient incontournable en 2018. Découvrez nos voeux en vidéo ! Et notre chaîne Youtube ici [/one-half]
nouveau fil actualités Facebook 2018
  • 16
  • Jan
  • 2018

Nouveau fil...

Lucile
Un changement radical à venir Facebook l’a annoncé la semaine dernière : le réseau social va procéder à un changement radical dans les prochains mois et il privilégiera les « amis » (comprenez les proches qui ont un profil personnel tout comme vous) dans nos fils d’actualités. Vous pourrez bientôt voir tous les posts de votre collègue de bureau ou de votre cousin d’Amérique, eux qui ont dernièrement été oubliés au détriment d’articles racoleurs et de vidéos de chatons très mignons. Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, veut procéder à une refonte totale de son réseau social. Il estime ainsi revenir aux fondamentaux de Facebook, c’est-à-dire à un véritable réseau « social » dans le sens où ce sont les relations avec vos proches qui seront mises en avant. Selon lui, le véritable esprit de « The Facebook » (le nom initial du site) réside dans la connexion entre les individus, dans le partage, bref dans l’humain avant tout. Mais il est vrai que ces dernières années, on a vu notre fil d’actualités se remplir de contenus de marques, de photos de célébrités, et même de posts sponsorisés qui apparaissent contre notre volonté. Le géant des réseaux sociaux sait cependant à quoi s’attendre avec cette nouvelle formule : moins de publications à lire dans le fil d’actualités = moins de temps passé sur Facebook. Mais Zuckerberg est prêt à payer le prix du bien-être de ses utilisateurs. Quel avenir pour les pages de marques/entreprises ? Bien évidemment, avec cette mise à jour il sera plus difficile pour une marque d’apparaître dans nos fils d’actualité. L’enjeu va donc être de sortir du lot, de se faire une place parmi toutes ces pages qui postent des contenus sans relâche et d’être visible. D’où l’importance de renforcer sa stratégie et son image de marque afin de proposer des contenus pertinents et ciblés qui toucheront les utilisateurs. Et bien entendu, il faudra mettre la main à la poche, ce qui était déjà le cas depuis plusieurs années, avec les boutons « Booster une publication » ou « Créer une publicité ». Ils devront désormais se poser les bonnes questions et communiquer de manière à s’assurer un maximum de visibilité, ou trouver un moyen détourné comme la création de « groupes » Facebook par exemple. C’est l’objectif principal d’une grande majorité des sites d’informations français présent sur le réseau social (comme Le Monde par exemple). Ce genre de « groupe » dédié à une marque ou un média existe déjà aux États-Unis : le Washington Post a crée un groupe nommé « PostThis » dans lequel il prône les qualités de son journalisme et qui réunit 4000 membres. Certains spécialistes parlent d’une « version moderne des forums d’il y a quinze ans ». Mais comment monétiser cette nouvelle présence sur Facebook ? Le système reste encore flou, autant du côté du leader des réseaux sociaux que des entreprises et médias concernés par ces groupes. Il va falloir attendre de constater l’évolution et l’impact qu’aura cette nouvelle version du fil d’actualités sur les utilisateurs de Facebook mais surtout sur ces pages professionnelles qui touchaient des millions de personnes (presque) sans effort auparavant. Alors, prêts à payer ? [/one-half]
  • 11
  • Jan
  • 2018

Est-RESCUE –...

Astrid
Est-RESCUE nous confié la création d’un dépliant sur la tension hospitalière en région Grand Est. Est-RESCUE créée en juin 2017 est une association dotée d’un observatoire qui collecte les données des structures d’urgence en région Grand Est et les communique auprès des professionnels de santé. L’association se charge ensuite de mettre en place des actions de prévention et d’information pour améliorer la prise en charge des patients. La création de supports de communication en fait partie, notamment le dépliant sur la tension hospitalière. Merci à Est-RESCUE de sa confiance ![/one-half]
Consulter toutes les actualités

Références

Cliquez ICI pour voir nos références