ÉCO-COMMUNICATION

Passez au VERT !

respirez, on s'occupe de votre communication

En savoir plus

Conseil en communication

Communiquer avec efficacité (et poésie)

En savoir plus

Création graphique

Épurée, chic et efficace

En savoir plus

Communication digitale

Donnez une autre dimension à votre communication

En savoir plus

Référencement

allez à l’essentiel, soyez efficaces !

Abbaye de Fontevraud

En savoir plus

Motion Design

Animez votre communication

Crédit : Bruce NAUMAN, Tate Modern, London

En savoir plus

Maxi Format

La communication en Grand

En savoir plus

Actualités

  • 29
  • Oct
  • 2018

[FAKE NEWS, un peu

Arnaud
La première fake news de l’histoire moderne a eu lieu il y a 80 ans ! Le 30 Octobre 1938, Orson Welles sur les ondes de CBS Radio décrivait l’attaque de la terre par des Martiens ! 👾🤖👽. Il s’agissait en fait du roman “la guerre des Mondes” de HG Wells qui était interprété en direct par la troupe du Mercury Theatre. La mémoire collective a retenu que l’émission aurait causé un vent de panique à travers les USA. Mais il s’agit d’une légende forgée par les journaux de l’époque qui voyaient d’un très mauvais œil la montée en puissance de la radio comme nouvel outil de communication. À méditer …. [/one-half]
  • 19
  • Oct
  • 2018

Réseaux Sociaux, la tyrannie du...

Arnaud
Kanye West se rebelle contre la “tyrannie du like” dans un tweet où il écrit : “On devrait tous pouvoir utiliser les réseaux sans avoir à montrer combien de followers et likes on a. De la même manière qu’on peut masquer les commentaires, on devrait pouvoir masquer le nombre de followers. Cela a un impact très négatif sur l’estime de soi» A noter que ce tweet a reçu plus de 211 K Likes… Kanye West pose toutefois une vraie question car les “métriques” des réseaux sociaux (les likes, les personnes atteintes, les retweets…) imposent souvent de manière inconsciente la volonté de faire toujours plus de résultats et ce par tous les moyens possibles. Les dérives utilisateurs “stars” ou voulant le devenir des réseaux sociaux sont maintenant monnaie courante. Enfin ces mesures en continue (voir photo du fil d’actu FB) entrainent des effets de comparaisons permanentes et donc de frustration. Les critères de “likabilité” d’un post sont bien intégrés par les personnes actives sur les réseaux. Avec un peu de pratique on sait que telle ou telle photo va générer du like. Cet état de fait appauvri les contenus en les faisant converger vers la “likabilité” et a pour résultat que tous les posts finissent par se ressembler. Les photos “filtrées” où tout le monde a le même visage parfait avec la même expression en sont l’exemple parfait. Toutefois ce qui fait l’essence des réseaux sociaux est bien cette capacité à mesurer et à afficher les scores des uns et des autres. Même si ce n’est donc pas prêt de changer ce n’est pas une raison pour ne pas chercher en permanence la créativité et l’originalité au lieu de la “likabilité”. [/one-half]
  • 14
  • Oct
  • 2018

Maitrisez Facebook

Arnaud
Une rumeur circule sur facebook à laquelle nous allons tenter de répondre : Ne voit-on vraiment que les publications de 25 ami-e-s ? C’est Faux ! Différentes études prouvent que le nombre est supérieure (vous pouvez faire le test). Toutefois il est vrai que l’algorythme Facebook est pour le moins obscur et l’on ne sait parfois pas pourquoi les publications d’un ami facebook avec qui l’on a aucune interaction apparaissent alors que celles d’autres personnes “proches” sont systématiquement occultées. Facebook ne donne pas d’explication sur la manière dont il choisit ce qu’il va vous montrer et cela n’est pas prêt de changer. Vous avez par contre un moyen très simple de choisir ce que vous voulez voir ou ne plus voir. En haut à droite de votre page d’accueil vous trouverez une petit flèche qui vous donne accès à un menu “préférences de votre fil d’actualité”. En quelques clics vous pourrez choisir quels sont les ami-e-s que vous souhaitez voir apparaître en premier dans votre fil. Vous pouvez aussi vous désabonner des personnes ou pages qui ne vous intéressent plus. Ce menu est particulièrement intéressant car vous pourrez aussi y retrouver les personnes que vous avez choisi de ne plus suivre depuis quelques mois ou quelques années. Evidemment selon le nombre d’ami-e-s que vous choisissez de suivre et à moins d’être connectés H24 vous ne pourrez pas tout voir. Des choix s’imposent donc… Et si finalement ce n’était pas mieux de laisser faire Facebook 😀     [/one-half]
  • 11
  • Oct
  • 2018

Nouvelle réalisation

Lucile
Découvrez le nouveau site web de l’IRTS Champagne-Ardenne : https://irtsca.fr Responsive, conformité RGPD, modules d’actualités et d’événements… Et bientôt un module d’inscription en ligne aux concours, une newsletter… Restez connectés !
  • 01
  • Oct
  • 2018

Des mails (enfin) efficaces

Arnaud
Le stress  au travail devient permanent. Les chercheurs, sociologues et Responsables RH y consacrent de plus en plus d’études. L’une des conclusions de ces recherches est que  l’on confond souvent “urgence” et “importance”. L’usage des mails contribue pour une bonne part à créer et alimenter cet environnement “stressant” que nous connaissons tous et qui peut être source de maladies (y compris physiques) Toute la journée nous écrivons une multitude de mails en nous donnant l’impression réconfortante de travailler, bien et sérieusement. Le mail permet aussi d’envoyer  chez l’interlocuteur les tâches à gérer, les décisions à prendre et donc de s’en débarrasser. Or, la plupart des  mails ne sont pas vraiment efficaces. Martine Daigremont, formatrice en ressources humaines nous livre quelques solutions à mettre en place très rapidement  dans un article à retrouver dans le magazine STRATEGIES n° 1963) Pour celle-ci “Il faut que le destinataire comprenne de quoi il s’agit précisément (…) Dans un flot permanent de messages, un objet clair permet de déterminer les priorités. » Au fil des échanges, si des éléments importants surgissent, l’objet du mail doit être modifié ou complété pour en faire état. Là encore, il s’agit d’apporter la clarté suffisante au destinataire afin qu’il puisse prendre rapidement la meilleure décision. De votre coté, essayez de ne faire qu’un seul objet par mail. Oubliez la pratique du paragraphe supplémentaire qui évoque un autre sujet dans un mail où il est question de tout autre chose. Les messages doivent être brefs, et clairs. «Un mail doit faire 5 lignes, assure même Martine Daigremont. Le but est d’informer ou d’agir. Cinq lignes en moyenne sont suffisantes pour atteindre ces objectifs. » Et le message doit, bien sûr, respecter des règles de courtoisie. Si vous voulez recevoir des mails avec un objet  clair, des message courts, clairs et bien formulés, commencez par donner l’exemple. A vous de jouer ! [/one-half]
Consulter toutes les actualités

Références

Cliquez ICI pour voir nos références