Netflix crée sa propre typographie

Consulter toutes les actualités

C’est décidé, Netflix aura désormais sa propre police d’écriture : Netflix Sans. Cette typographie sera présente sur les logos, les sous titres et dans les publicités du numéro un des plateformes de streaming.

On peut en apercevoir quelques échantillons sur le web, bien que la transition ne soit pas encore effectuée et que le géant du streaming n’ait donné aucune date pour le moment. Mais pour ceux qui ont pu découvrir Netflix Sans, il y ont trouvé un air de ressemblance avec Helvetica, une police de base bien connue des adeptes du web.

Pourquoi une telle innovation graphique maintenant, après plusieurs années extrêmement fructueuses pour l’entreprise américaine ?

2 raisons très simples : créer sa propre police d’écriture ne fera que renforcer l’identité de Netflix, de plus cette démarche va faire économiser énormément d’argent à la firme.

Une décision esthétique et économique

Une entreprise florissante comme Netflix a forcément des coûts, parfois aussi faramineux que ses recettes. Parmi ses coûts, on retrouve le prix des licences de police, loin d’être gratuites.

Les experts du web le savent bien : une police unique qui se démarque des autres, ça se paye. Et parfois très cher, car les polices sont encadrées de façon très stricte par des règles de propriété intellectuelle qui protègent le créateur.

Au revoir Gotham

Comme les géants du web avant lui : Microsoft, IBM, Samsung, Google ou encore Apple, Netflix a décidé de sauter le pas et de se forger une identité à part entière avec Netflix Sans.

Vous pouvez donc dire adieu à Gotham, la police utilisée par Netflix jusqu’ici. Cette police payante est très utilisée : créée en 2000 pour le magazine masculin GQ, elle a surtout été reprise pour la campagne présidentielle de Barack Obama en 2008.

agence pulsi netflix typographie police écriture création

 

Donc pour être en règle et avoir le droit d’utiliser Gotham dans tous ses supports, Netflix payait des licences au propriétaire de cette police. Mais à combien l’utilisation d’une simple police peut-elle s’élever quand on est l’une des firmes les plus fructueuses de ces dix dernières années ?

Combien ça coûte ?

Le tarif est variable évidemment. On ne paye pas le même prix si on possède un petit site web confidentiel que si on possède une multinationale. Voilà pourquoi le nombre de clics rentre en compte dans la facture. C’est simple : plus il y a d’utilisateurs, plus l’addition grimpe. Sachant que Netflix compte 118 millions d’abonnés… Selon certaines sources, la licence pour Gotham s’élève à plusieurs millions de dollars chaque année, cette somme étant due notamment aux coûts monstrueux dépensés lors des campagnes internationales.

Alors combien a déboursé Netflix pour avoir sa typographie exclusive ? Les estimations des experts se situent entre 150 000 et 200 000 dollars.