LES MEDIAS SOCIAUX EN FRANCE : BILAN DU DEBUT 2018

Consulter toutes les actualités

Les chiffres qui seront donnés correspondent à une étude Social Life 2018 réalisée par Harris Interactive sur plus de 2 000 personnes françaises en février 2018 (donc avant le scandale « Cambridge Analytica », ce qui est à prendre en compte).

 

De façon générale, cette étude a clairement démontré que les français se sentent de plus en plus concernés par la protection de leurs données personnelles sur le web.

De ce fait, 83% des personnes interrogées estiment que les réseaux sociaux ont dorénavant une place trop grande dans leur vie quotidienne. Vont-ils pour autant diminuer leur nombre de connexions ou même se désabonner des grands réseaux ?

Bien entendu, la réponse est non.

80% des personnes sondées par Harris Interactive affirment avoir été actives sur au moins un média social au cours du dernier mois, 75% sur les réseaux sociaux (dont 56% de façon quotidienne) et 61% sur au moins une application de messagerie.

En ce qui concerne les applications de messagerie type WhatsApp, 60% des personnes interrogées en ont utilisé au moins une au cours du dernier mois et 32% en utilise une tous les jours.

Si on s’intéresse de plus près à la génération la plus connectée, ceux qu’on appelle les « millenials » (entre 15 et 35 ans), ils affirment clairement être atteint de ce qu’on appelle la « FOMO » (Fear Of Missing Out en anglais) qui désigne la peur de manquer une actualité brûlante sur les réseaux sociaux, d’où leurs multiples connexions quotidiennes.

agence pulsi reims média sociaux chiffres 2018

Quelques chiffres clés :

  • 45% des sondés utilise Facebook tous les jours
  • les millenials représentent 65% des utilisateurs d’Instagram (au sein du panel de plus de 2 000 personnes interrogées)
  • la génération Y (les 21/35 ans) représente 36% des utilisateurs de Facebook Messenger
  • pour la plupart des médias sociaux, plus de la moitié des utilisateurs sont des femmes (Facebook, Instagram, Facebook Messenger, Snapchat, Pinterest ou encore WhatsApp)

LES MARQUES : UNE NOUVELLE PROXIMITE GRÂCE AUX RESEAUX SOCIAUX

Les internautes et consommateurs sont de plus en plus à vouloir entrer en contact direct avec les marques auxquelles ils font confiance, et cela via les plateformes sociales comme Facebook Messenger par exemple. 34% des personnes interrogées se sont déjà servi d’une messagerie sociale pour contacter une entreprise.

Cette interaction d’un nouveau genre est surtout importante pour les millenials : 56% d’entre eux estiment qu’il est capital de pouvoir contacter les marques qui leur sont chères, via chatbots par exemple. Pour quelles raisons ? Bien souvent, la démarche de contact se fait après un achat, que ce soit pour avoir un suivi de commande ou une assistance SAV.

Et depuis quelques années, les marques ont également à leur disposition un levier extrêmement puissant en terme d’argument de vente : les influenceurs. Ces blogueurs des réseaux sociaux (principalement présents sur Instagram) offrent une nouvelle dimension du produit / service, qu’ils recommandent par la suite à tous leurs abonnés.

L’étude de Harris Interactive démontre que 30% des utilisateurs de médias sociaux suivent au moins un influenceur. Si on se penche une nouvelle fois sur les millenials, ils sont 57% à être abonnés à un compte d’un(e) influenceur(se).

Être abonné est une chose, mais ces jeunes porte-paroles des marques ont-ils vraiment un pouvoir sur leur followers ? Ils semblerait que oui : 37% des millenials déclarent être prêts à acheter un produit recommandé par un(e) influenceur(se). En revanche, le temps où les placements de produits n’étaient pas clairs est révolu : dorénavant, les internautes veulent de la clarté, qu’ils retrouvent à l’intérieur même des publications Instagram labellisées « contenu sponsorisé par » suivi du nom de la marque en question. Cette transparence est souvent très apprécié des utilisateurs des médias sociaux car cela les fait se sentir en confiance.