smileys, émojis et émoticones

Consulter toutes les actualités

17 juillet, journée mondiale des émojis !

Je suis d’accord avec vous, il y a maintenant des journées pour tout et n’importe quoi… Toutefois lorsque l’on sait que ce sont plus de 6 MILLIARDS d’émojis qui sont envoyés chaque jour, on perçoit mieux l’intérêt d’une telle journée et des enjeux sous-jacents. C’est en effet à cette occasion que APPLE a dévoilé sa nouvelle série d’emojis qui prend en compte les personnes en situation de handicap ou encore les couples homos et inter-ethniques. Les émojis contribuent à « normer » les représentation et il est donc louable que APPLE prenne en compte la diversité de l’humanité. Toutefois n’oubliez pas que les émojis constituent le niveau 1 de la communication. Si ce langage a l’avantage d’être universel, il reste tout de même très basique et ne pourra jamais rendre compte de la richesse et de la diversité des sentiments et émotions qui animent l’humanité toute entière. Continuez donc de communiquer avec vos outils de communication, que ce soient des mots, des émotions, des dessins, des photos…  

Petite histoire des émojis, émoticones et Kaomojis

Profitons enfin de cette journée mondiale des émojis pour faire un petit historique afin que plus jamais vous ne confondiez émojis, smileys et emoticones et ne parlons même pas des komojis !  

Les émoticones

Premiers arrivés, les émoticônes sont une représentation des expressions faciales faite à partir de caractères. Tout le monde a déjà écris 😉 ce sont qui donne une fois traduit :  🙂. Les émoticones auraient été inventés en 1982 par Scott Fahlamn chercheur en informatique à l’université de Carnegie Mellon à Pittsburg en Pennsylvanie (USA). Le mot vient d’une contraction de  » emotion » et  » icon  » et avez pour ambition de communiquer de manière rapide des contenus légers. Attention il ne faut pas confondre les émoticones avec le célèbre SMILEY, né dans les années 70 pour illustrer des articles de consommations courantes (boutons, mugs etc…)  

Les emojis

Les emojis ont vus le jour en 1999 sous l’impulsion de l’opérateur téléphonique japonais NTT DoCoMo. En 1999 la vitesse des réseaux n’était par la même qu’aujourd’hui  et les abonnés envoyaient de plus en plus de messages photos ce qui avait pour effet de saturer la bande passante. Afin de résoudre le problème DoCoMo a l’idée d’inventer l’emoji. Celui-ci permet de transformer un émoticône en image et donc de consommer moins de datas et moins de caractères par message.
La culture japonaise utilisant beaucoup la représentation graphique pour symboliser des émotions a certainement permis et favorisé cette invention utilisée maintenant au niveau planétaire.
Depuis 2010, les emojis font partie du langage Unicode Standard, et ont connu un développement fulgurant, notamment grâce à Apple. Il y a 972 caractères Emoji disponibles dans le langage Unicode 7.0. Une mise à jour vers Unicode 8.0 devrait être faite cette année et permettre notamment l’utilisation d’emojis de différents types ethniques.

Les Kaomojis



Les Kaomojis sont la version japonaise des émoticônes. Ils utilisent les caractères et la ponctuation présents sur les claviers japonais. Nous pouvons remarquer que les émoticones occidentaux mettent en avant les expressions de la bouche tandis que les Kaomojis sont eux plus portés sur les yeux. Enfin, gros avantage, ils se lisent de façon horizontale, contrairement aux emoticones. Voici quelques Kaomojis qui expriment : la joie (◕‿◕) (o˘◡˘o), l’amour (─‿‿─)♡ , la colère (◣_◢), ou la peur {{ (>_<) }} Maintenant c’est à vous de jouer, inventez vos propres symboles de communication et partagez les avec la planète entière !