Conseil en communication

Parlez le même langage que vos clients …

Japanese Kitchen In Brixton, London

En savoir plus

Création graphique

Épurée, chic et efficace

Photo : Musée d’Art contemporain de Barcelone

En savoir plus

Communication digitale

Donnez une autre dimension à votre communication

En savoir plus

Formation

Pas de panique, formez-vous !

Photo : Poste de secours, Gruissan plage

En savoir plus

Référencement

Faites le tri, soyez efficaces !

En savoir plus

Motion Design

Animez votre communication

Crédit : Bruce NAUMAN, Tate Modern, London

En savoir plus

Maxi Format

La communication en Grand

Street Art in Berlin

En savoir plus

Actualités

nouveau fil actualités Facebook 2018
  • 16
  • Jan
  • 2018

Nouveau fil...

Lucile
Un changement radical à venir Facebook l’a annoncé la semaine dernière : le réseau social va procéder à un changement radical dans les prochains mois et il privilégiera les « amis » (comprenez les proches qui ont un profil personnel tout comme vous) dans nos fils d’actualités. Vous pourrez bientôt voir tous les posts de votre collègue de bureau ou de votre cousin d’Amérique, eux qui ont dernièrement été oubliés au détriment d’articles racoleurs et de vidéos de chatons très mignons. Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, veut procéder à une refonte totale de son réseau social. Il estime ainsi revenir aux fondamentaux de Facebook, c’est-à-dire à un véritable réseau « social » dans le sens où ce sont les relations avec vos proches qui seront mises en avant. Selon lui, le véritable esprit de « The Facebook » (le nom initial du site) réside dans la connexion entre les individus, dans le partage, bref dans l’humain avant tout. Mais il est vrai que ces dernières années, on a vu notre fil d’actualités se remplir de contenus de marques, de photos de célébrités, et même de posts sponsorisés qui apparaissent contre notre volonté. Le géant des réseaux sociaux sait cependant à quoi s’attendre avec cette nouvelle formule : moins de publications à lire dans le fil d’actualités = moins de temps passé sur Facebook. Mais Zuckerberg est prêt à payer le prix du bien-être de ses utilisateurs. Quel avenir pour les pages de marques/entreprises ? Bien évidemment, avec cette mise à jour il sera plus difficile pour une marque d’apparaître dans nos fils d’actualité. L’enjeu va donc être de sortir du lot, de se faire une place parmi toutes ces pages qui postent des contenus sans relâche et d’être visible. D’où l’importance de renforcer sa stratégie et son image de marque afin de proposer des contenus pertinents et ciblés qui toucheront les utilisateurs. Et bien entendu, il faudra mettre la main à la poche, ce qui était déjà le cas depuis plusieurs années, avec les boutons « Booster une publication » ou « Créer une publicité ». Ils devront désormais se poser les bonnes questions et communiquer de manière à s’assurer un maximum de visibilité, ou trouver un moyen détourné comme la création de « groupes » Facebook par exemple. C’est l’objectif principal d’une grande majorité des sites d’informations français présent sur le réseau social (comme Le Monde par exemple). Ce genre de « groupe » dédié à une marque ou un média existe déjà aux États-Unis : le Washington Post a crée un groupe nommé « PostThis » dans lequel il prône les qualités de son journalisme et qui réunit 4000 membres. Certains spécialistes parlent d’une « version moderne des forums d’il y a quinze ans ». Mais comment monétiser cette nouvelle présence sur Facebook ? Le système reste encore flou, autant du côté du leader des réseaux sociaux que des entreprises et médias concernés par ces groupes. Il va falloir attendre de constater l’évolution et l’impact qu’aura cette nouvelle version du fil d’actualités sur les utilisateurs de Facebook mais surtout sur ces pages professionnelles qui touchaient des millions de personnes (presque) sans effort auparavant. Alors, prêts à payer ? [/one-half]
  • 11
  • Jan
  • 2018

Est-RESCUE –...

Astrid
Est-RESCUE nous confié la création d’un dépliant sur la tension hospitalière en région Grand Est. Est-RESCUE créée en juin 2017 est une association dotée d’un observatoire qui collecte les données des structures d’urgence en région Grand Est et les communique auprès des professionnels de santé. L’association se charge ensuite de mettre en place des actions de prévention et d’information pour améliorer la prise en charge des patients. La création de supports de communication en fait partie, notamment le dépliant sur la tension hospitalière. Merci à Est-RESCUE de sa confiance ![/one-half]
  • 05
  • Jan
  • 2018

Communication Digitale...

Lucile
Dans l’ère de l’urgence de l’information sur le web, la communication digitale, et en particulier les réseaux sociaux, évolue vite. Voici les quelques tendances 2018 à suivre pour être efficace et pertinent sur internet. PAYER POUR EXISTER Facebook a considérablement freiné la portée organique, voilà pourquoi les professionnels du marketing doivent dorénavant mettre la main à la poche pour stimuler des publications ou apparaître sur le « newsfeed » (« fil d’actu ») de Facebook et ainsi être visible. En 2018, la clé sera donc de se fondre dans le tableau avec des pubs natives, notamment des annonces liées aux recherches, des publications sponsorisées, du contenu publi-rédactionnel ou des publicités intégrées de façon homogène. FACEBOOK LIVE ET STORIES Facebook Live Les chiffres sont sans appel : les utilisateurs de Facebook passent trois fois plus de temps à regarder des vidéos en direct (Facebook Live) que du contenu pré-enregistré. Certes, le streaming vidéo représente toujours une énorme part du trafic en ligne (près de 75%) mais le direct devient un des atouts phares des marques pour communiquer de façon plus personnalisée avec leur cible. Le Facebook Live est cependant un service à double tranchant : le but est d’avoir un contenu pertinent à proposer et d’en informer sa communauté en amont, par le biais d’alertes mobiles pour les utilisateurs par exemple. Les stories Le concept de « story » est basé sur le partage de photos et vidéos visibles uniquement pendant 24h par ses différents contacts sur les réseaux. Imaginé tout d’abord par Snapchat, il a ensuite été repris par Facebook sur Messenger mais aussi et surtout par Instagram. Le but ? Partager des instants de vie (pour les particuliers) mais aussi diffuser des messages percutants et courts (pour les marques et les artistes) qui seront bien plus vus qu’un simple post, et qui dans la plupart des cas suscitent plus de réactions de la part de la communauté. Le succès de cette nouvelle façon de communiquer est énorme : Instagram a lancé ce service durant l’été 2016, un an et demi plus tard il réunit 300 millions d’utilisateurs quotidiens ! En septembre 2017, un tiers des stories les plus vues étaient celles de marques. Et les entreprises l’ont bien compris : au cours du même mois, la moitié des profils d’entreprise sur Instagram ont publié au moins une story et on constate que 80% des utilisateurs de l’application suivent au moins une marque. LA VIDÉO : LE NOUVEAU FORMAT TENDANCE 22 milliards de vidéos sont vues chaque jour sur le web : 10 milliards sur Snapchat, 8 milliards sur Facebook, 4 milliards sur YouTube… Ces chiffres font tourner la tête, mais prouvent encore une fois que la vidéo est le format phare d’internet, celui qu’il faut produire pour être vu, reconnu et suivi. En effet, la vidéo possède un fort pouvoir d’engagement sur les réseaux sociaux. La diversité des contenus est immense : démonstration produit, vidéo promotionnelle, unboxing (vidéo où un influenceur ouvre un colis envoyé par une marque afin de promouvoir ses derniers produits), tutoriels, interviews, FAQ, live, 360 degrés, etc… Ce qui marche le plus ? Les vidéos du type « BRUT. » (la plateforme vidéo tendance) : pas plus longues que 2 minutes en général, simples à monter, elles se basent sur un thème précis (technologie, environnement, histoire, insolite, etc…) et peuvent se regarder sans aucun son puisque les images qui défilent sont légendés par des textes explicatifs. Clap de fin pour les vidéos léchées et réalisées en plusieurs semaines ? Sur les réseaux sociaux, il semblerait que la tendance soit plus à l’urgence qu’à l’élégance. LES CHATBOTS Selon une étude publiée par Oracle, 38% des marques françaises interrogées en ont déjà déployé un chatbot et 79% l’auront fait d’ici 2020 dans le cadre de leurs interactions clients. Le chatbot (ou agent conversationnel en français), c’est un agent qui dialogue avec l’utilisateur via le site internet marchand ou les réseaux sociaux. Mais la particularité de cet agent est d’être un robot réglé sur un algorithme qui permet de créer l’illusion de converser avec un véritable être humain. Leurs utilisations sont multiples : confirmer une réservation, suivre l’expédition d’un produit, acheter en ligne sans quitter l’application de messagerie et recevoir des alertes personnalisées. Le but de ce nouveau service ? Rendre les marques accessibles à leurs consommateurs à tout moment et créer un lien privilégié avec eux en s’immisçant dans leurs habitudes digitales. [/one-half]
  • 27
  • Déc
  • 2017

INSTAGRAM star...

Arnaud
2017 restera comme une année charnière pour Instagram, celle où les entreprises ont massivement investi ce réseau social. Fin novembre, plus de 25 millions de profils professionnels avaient été créés dans le monde. Pour mémoire ils étaient 15 millions en juillet 2017 et seulement 1,5 million en septembre 2016. On assiste donc bien à une accélération de la professionnalisation d’Instagram. Ce réseau de partage de photos (qui appartient à Facebook) compte 800 millions d’utilisateurs actifs, il est donc devenu un terrain de jeux naturel pour les marques et entreprises. Le nombre d’annonceurs actifs a lui aussi explosé. Il étaient 2 millions en septembre 2017 contre 1 million en mars 2017 et 200 000 en mars 2016 ! Des codes de communication spécifiques Instagram devient donc un réseau indispensable dans une stratégie digitale de marque. Toutefois les codes de communication ne sont pas les mêmes que sur Facebook. Les instagramers ont même en général des attitudes assez différentes des facebookers. Un post qui fonctionne sur Facebook ne fonctionnera pas forcément sur Insta. Le temps passé sur les deux réseaux n’est pas le même, les profils d’utilisateurs ne sont pas non plus les mêmes… Vous n’avez pas de stratégie Instagram encore moins de stratégie digitale ? Contactez-nous et parlons-en ! [/one-half]
  • 21
  • Déc
  • 2017

Appel d’offre...

Arnaud
Nous avons remporté l’appel d’offre de la Communauté de communes des Paysages de la Champagne pour son SITE WEB. Cette communauté de communes regroupe une cinquantaine de communes autour de la Ville de Dormans. Un site web totalement responsive, ergonomique et au référencement impeccable à venir ! Restez connectés. [/one-half]
Consulter toutes les actualités

Références

Cliquez ICI pour voir nos références