Conseil en communication

Faites résonner les trompettes de la renommée

Photo : Cathédrale, Sienne

En savoir plus

Création graphique

Épurée, chic et efficace

Photo : Musée d’Art contemporain de Barcelone

En savoir plus

Communication digitale

Donnez une autre dimension à votre communication

Photo : Port Olympique, Barcelone

En savoir plus

Formation

Pas de panique, formez-vous !

Photo : Poste de secours, Gruissan plage

En savoir plus

Référencement

En route pour la gloire !

Photo : Parc de la ciutadella, Barcelone

En savoir plus

Motion Design

Animez votre communication

Street Art in London

En savoir plus

Maxi Format

La communication en Grand

Street Art in Berlin

En savoir plus

Actualités

  • 14
  • Sep
  • 2017

Pinterest, vous...

Arnaud
L’application Pinterest est plutôt discrète mais connait un véritable succès puisqu’elle a dépassé les 200 millions d’utilisateurs mensuels. L’application a été lancée en 2010 et consiste à « punaiser » (to « pin » en anglais) sur un mur virtuel ce qui intéresse (« interest » en anglais) les internautes. To pin + interest = Pinterest (CQFD). Les publications des photos sont classées autour de centres d’intérêts (cuisine, « food », mode, design décoration, voyages…) ce qui permet aux utilisateurs de chercher facilement des visuels selon leurs envies. Depuis peu Pinterest a lancé un outil qui permet de cliquer sur certains des objets apparaissant dans une photo publiée sur l’appli afin de permettre à l’utilisateur d’obtenir ainsi des recommandations d’objets similaires qu’il peut ensuite acheter. Enfin, Pinterest est une application extrêmement féminine puisque 80 % de ses utilisateurs sont des utilisatrices. l’agencepulsi.com utilise Pinterest depuis de nombreuses années déjà. Allez jeter un œil sur nos tableaux pour y voir nos dernières réalisations ou les visuels d’artistes que l’on aime. https://www.pinterest.fr/arnaudpulsi/ [/one-half]
  • 13
  • Sep
  • 2017

Web, faut...

Arnaud
On l’entend de plus en plus : Quel intérêt de payer et entretenir un site web alors que les réseaux sociaux offrent une visibilité exceptionnelle et gratuite ? Effectivement depuis quelques années avec l’augmentation exponentielle de l’utilisation des réseaux sociaux la question se pose… Conserver dans son dispositif de communication « web » un site est il encore pertinent ? Il convient donc de rappeler quelques points importants. • Les réseaux sociaux ne concernent pas tous les internautes. Toute le monde n’est pas inscrit, ou actif, sur les réseaux sociaux. Il y a encore beaucoup d’internautes qui y sont réfractaires ou qui commencent à se lasser des réseaux. Par contre un internaute par définition utilise le web et peut donc potentiellement visiter votre site web. • Facebook n’est pas indéboulonnable. Le réseau social « historique » connait depuis quelques temps une certaine perte de vitesse. Perte d’utilisateurs réellement actifs (les gens se connectent pour regarder mais ne participent plus), vieillissement des utilisateurs (voir notre article « facebook un réseau pour les vieux ») et fuite des jeunes utilisateurs vers d’autres réseaux. Toutefois Facebook reste pro-actif et multiplie les propositions nouvelles (videos online, marketplace, tchat destiné aux pros, réseau social d’entreprise…) Le leader mondial des réseaux que l’on enterre régulièrement n’a pas encore dit son dernier mot. Mais qui vous dit que demain Facebook sera encore le réseau numéro 1 ? • D’autres réseaux sociaux en pleine ascension. Les autres réseaux sociaux continuent leur progression. Si twitter semble à la peine, snapchat, What’app et instagram sont en pleine expansion et pourraient à terme faire de l’ombre à leur grand frère Facebook. Les temps de connexion aux réseaux étant déjà très important, on peut supposer qu’à court terme les socio-nautes (utilisateurs des réseaux sociaux) ne se dispersent plus et utilisent majoritairement l’un ou l’autre des réseaux majeurs. • la publicité sur les réseaux est bon marché mais quel est son impact réel ? Acheter de la pub sur les réseaux sociaux est bon marché et très valorisant. Après un « boost » de publication, les « vues » et la portée de celle-ci augmentent à une vitesse exponentielle et parfois même le nombre de « likes » ou de fans suivent. Mais attention aux « vanity metrics », la quantité ne fait souvent pas la qualité. Mieux vaut quelques commentaires permettant d’engager une discussion avec votre communauté (et pouvant déboucher sur une transaction commerciale) plutôt qu’une avalanche de likes sans suite. Avant de faire un choix, se poser « LA » bonne question. La seule bonne solution est de se poser une question de bon sens marketing : sur quels réseaux sociaux dois je communiquer selon mes segments de marchés, mes ambitions commerciales et ma stratégie de communication ? Un site web c’est une part de l’internet que l’on investit, que l’on colonise et que l’on cultive. Le web déborde de sites, d’informations plus ou moins vraies, de propositions commerciales plus ou moins bonnes. Si vous n’occupez pas cet espace d’autres le feront à votre place. Si vous ne prenez pas la parole sur le web par le biais d’un site qui sera votre fief digital vous risquez de perdre la main au profit de l’un de vos concurrents. Saviez-vous que sur google vous pouvez acheter comme mot clé publicitaire le nom de votre concurrent ? Il nous semble donc risqué de délaisser complètement l’utilisation d’un site web propre et de tout miser sur les réseaux sociaux. La présence sur les réseaux sociaux est indispensable au même titre que l’utilisation d’un site web. Un site web au service d’une stratégie digitale. Terminés les sites vitrines. terminés les sites « clonés » à partir de templates de CMS wordpress, spip ou joomla. Bienvenue aux sites originaux et créatifs, parfaitement structurés pour un référencement naturel. Et surtout bienvenue aux sites web à qui l’on attribue un véritable rôle commercial. Votre site web est un des outils commerciaux parfois le plus puissant dont vous disposez. Avec votre site web vous pouvez potentiellement toucher le monde entier. Sans avoir ces ambitions vous pouvez toucher tous vos clients et prospects. Votre site web doit donc être créé dans cette optique. Sans être forcément un site marchant celui-ci doit favoriser la vente de vos produits et services. Des exemples tout simples : avez-vous un formulaire de contact digne de ce nom sur votre site web ? Avez-vous une partie « actu » où vous présentez régulièrement vos nouveaux produits et services ? Vos pages web disposent-elles de « Call to Action » (appels à l’action) afin d’inciter vos visiteurs à vous appeler ou à vous demander un devis ? Pour la plupart, les études sont formelles, les sites web utilisés en France ne sont pas à la hauteur des enjeux. La question importante n’est pas de trancher entre site web et réseaux sociaux mais de définir clairement une stratégie digitale. C’est en général ce qui manque. Vous même lecteur lectrice avez vous une stratégie digitale bien définie ? C’est le moment de faire le point, appelez nous afin d’en discuter – 03 26 47 09 34 ou laissez nous un message ici [/one-half]
we peps.fr
  • 08
  • Sep
  • 2017

L’Agence Pulsi...

Lucile
Nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance de We Peps, une plateforme de réservation en ligne d’espaces intérieurs et extérieurs chez des particuliers afin d’organiser des événements. Nous avons accompagné cette jeune start-up parisienne dès la naissance de son projet. Benjamin, l’un des co-fondateurs a accepté de répondre à quelques unes de nos questions : – Pouvez-vous nous présenter We Peps en quelques mots ? We Peps est une marketplace issue de l’économie collaborative permettant d’organiser des événements chez des particuliers. We Peps propose de louer à l’heure un appartement, un jardin, une piscine, une cuisine … afin de recevoir des événements privés ou professionnels – du cours de Yoga au goûter d’anniversaire. – Quelles sont les prochaines étapes pour We Peps ? Avec l’ouverture du site à la rentrée, nous voulons ; à très court terme ; multiplier nos offres sur la région parisienne tout en nous étendant à l’ensemble des grandes agglomérations de l’hexagone. A l’horizon du 1er trimestre 2018, nous souhaiterions recruter des investisseurs afin de développer une seconde version de notre site et proposer ainsi la réalisation d’un événement dans sa globalité : de la sélection du lieu à la commande du traiteur en passant par la réservation des animations. – Pourquoi avoir fait appel à l’Agence Pulsi ? Spécialisée en stratégies digitales, l’Agence propose des prestations sur-mesure répondant clairement à nos besoins. En plein phase de lancement, nous recherchions un accompagnement personnalisé afin de construire les piliers de notre communication. En qualité de plateforme numérique, nous avions besoin d’une expertise digitale adaptée et d’une grande disponibilité. L’agence Pulsi a su répondre à nos exigences, celles d’une start-up du Web en création.[/one-half] Le site web de We Peps à découvrir ici !
  • 05
  • Sep
  • 2017

Des Vikings...

Arnaud
… ou comment un roi viking a donné son nom a une technologie sans fil. L’histoire est parfois pleine de surprises… Le nom de la technologie sans fil « Bluetooth » ( « dent bleue » en anglais) vient de Harald 1er dit « la dent bleue ». Fils d’un souverain danois, il fut célébré dans les livres d’histoire pour avoir réussi à unir la Scandinavie au Xe siècle de notre Ere. Au début des années 90, plusieurs laboratoires et entreprises travaillaient  à une technologie « sans fil » destinée à relier diverses machines. Il fallait bien baptiser le bébé et en 1996, après la lecture d’un livre d’histoire sur les Vikings, l’un des ingénieurs de chez Intel, Jim Kardach a proposé le mot bluetooth en mémoire du roi « Harald Bluetooth ». Comme ce dernier était célèbre pour avoir uni la Scandinavie il pouvait aussi symboliser l’union des  PC et des appareils cellulaires avec un lien sans fil à courte portée. Enfin, autre petit clin d’Oeil à ce roi désormais célèbre partout dans le monde, le logo de la technologie « bluetooth » mêle les initiales runiques du souverain. [/one-half]
  • 31
  • Août
  • 2017

Youtube « relooke »...

Arnaud
Pas facile de changer de logo quand on s’appelle YOUTUBE et que l’on fait partie des marques mondialement connues ! Afin de ne pas trop perturber ses utilisateurs et ne pas entamer son capital marque, la société de vidéo online a donc décidé d’opérer un « relooking » léger.  A noter que celui-ci n’avait jamais été modifié depuis 2005, date de son lancement. La police est légèrement plus grasse et la partie rouge quitte le « tube » (qui signifie aussi « écran » en anglais populaire) pour se placer au début du logo et gagner l’icône internationalement connue « lecture ». Ce nouveau logo, rafraichi, est destiné à un affichage optimal sur tous les supports, que l’on utilise un mac à écran géant 27 pouces ou un mini smartphone. [/one-half]
Consulter toutes les actualités

Références

Cliquez ICI pour voir nos références